Le bambou est une graminée ligneuse.

Il peut fixer 30 % de plus de CO2 que les arbres feuillus, jusqu'à 12 tonnes de CO2/ha/an (3 tonnes pour une forêt de feuillus). Il libère donc 30 % d'oxygène de plus que des arbres. L'étroitesse de ses feuilles améliore l'infiltration de l'eau dans le sol (deux fois plus qu'une forêt de feuillus). Il limite l'érosion des sols (grâce à son réseau racinaire très dense sur 60 centimètres de profondeur) et restaure des sols appauvris. On l'utilise pour l’élimination de certaines toxines du sol (phyto-remédiation), et sa culture ne nécessite peu ou pas d'engrais, ni de produits phytosanitaires.

Sa résistance à la traction est équivalente à celle de l'acier, bien qu'il soit léger et flexible.

Dans le cadre d'une utilisation du bambou dans la construction comme matériel écologiquement performant, une équipe hollandaise a comparé l'empreinte écologique de l'acier, du béton, du bois local et exotique, et du bambou -importé du Costa Rica- pour des constructions aux Pays-Bas. C'est celle du bambou qui est la moins importante.
Plus d'un milliard de personnes vivent dans des maisons en bambouLe bambou est plus performant d'un point de vue mécanique que le pin Douglas. D'un point de vue empreinte écologique, importer un structure en bambou du Costa Rica est plus "écologique" que d'utiliser du sorbier local (Étude Jansen&Co aux Pays-Bas), car sa récolte et utilisation est très peu mécanisée, et nécessite beaucoup de main d'œuvre (c'est pas plus économique aujourd'hui, mais demain ...)

Il existe 3 normes ISO pour le bambou comme matériel de construction.
Une entreprise de la Martinique est en train de faire homologuer des panneaux en bambou (Stenotachya du Vietnam), avec le soutien d'Oséo Innovation, aux normes européennes, pour être parasismiques et paracycloniques.
En 2000, à l'exposition universelle d'Hanovres, une structure de 6000 m2, entièrement en bambou (Guadua de Colombie), conçu par l'architecte Simon Velez, a accueilli plus de 6 millions de visiteurs, à plus de 5 mètres de haut. Le Pavillon ZERI, l'unique ONG ayant eu droit à un pavillon dédié sur une exposition qui traditionnellement ne présente des paillions que par pays.
La NASA a comparé le bambou au graphite.
Des structures de lamellé-collé en bambou sont utilisées de plus en plus, car plus performantes à diamètres égaux, que celles en bois.

Source : WIKIPEDIA, EKOPEDIA Maison en bambou

Retrouvez ICI tous nos produits en bambou